Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 05:01
Deryn  LAKE  ( suite )

L'apothicaire et "L'Opéra des gueux" : Londres , deuxième quinzaine de novembre 1754. John Rawlings assiste à une représentation de "L'Opéra des gueux". Cette oeuvre, appréciée à l'époque, serait qualifiée aujourd'hui de comédie musicale. Dans celle-ci, le héros meurt exécuté par pendaison. Mais l'acteur meurt réellement pendu pendant la représentation. Qui a volontairement modifié les truquages pour tuer Jasper Harcross, le célèbre acteur ? John Fielding, magistrat principal de Londres , aveugle , surnommé le Blind Beak , à la tête d'unités de policiers émérites , les Runners ou Brave Fellows , est chargé de l'enquête et se fait aider par John Fielding puisqu'il a été un des premiers témoins à constater la mort de l'acteur.

Les premières recherches vont montrer l'acteur Jasper Harcross sous un visage bien différent de celui que sa célébrité laissait entrevoir. Il avait une épouse cachée à la carrière d'actrice brisée et il l'avait obligé à abandonner ses deux enfants nés d'un premier mariage. Que sont devenus ces enfants maintenant adultes ? Epouses et maîtresses bafouées , maris jaloux , enfants abandonnés , Jasper Harcross traitait les femmes comme des moins que rien et les hommes le méprisaient et l'enviaient à la fois.

Ces relations conflictuelles et sentimentales ne suffisent pas à constituer un scénario historico-policier passionnant. Il reste seulement une chronique sociale monotone , souvent ennuyante. Les descriptions de Londres au milieu du 18ème siècle sont par contre instructives et convaincantes . A ce titre on peut citer le début du chapitre 5 et les descriptions des villages de Chelsea et Kensington aujourd'hui quartiers de Londres : "Les villages de Chelsea et de Kensington, situés à quelques miles seulement de la cité de Londres mais en plein coeur d'une superbe campagne, avaient un charme simple (...) Le village de Chelsea, qui s'étendait au bord du fleuve, avait été autrefois un port de pêche sans prétention (...) Kensington ... n'était pas situé sur la rivière et était privé d'accès facile par voie d'eau. Il était niché, humble et paisible, au milieu des prairies verdoyantes, proche géographiquement de la métropole mais à des millions de miles du bruit et de l'agitation" .

La première enquête de l'apothicaire de Londres est présentée ici http://http://mille-et-une-feuilles.over-blog.com/article-deryn-lake-115057107.html

Partager cet article
Repost0

commentaires