Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 06:16
Jean  d'AILLON  ( suite )

La confrérie de l'Index : cinquième et dernière nouvelle publiée dans "L'homme aux rubans noirs" , à lire après "L'énigme du clos Mazarin". Voir ici http://mille-et-une-feuilles.over-blog.com/article-jean-d-aillon-suite-114072941.html .

Savinien Cyrano de Bergerac dit "Cyrano de Bergerac" n'est pas seulement le personnage central de la célèbre pièce d'Edmond Rostang , c'est aussi un écrivain contemporain de Molière qui s'est sans doute inspiré de sa pièce "Le Pédant joué" pour écrire certaines scènes des "Fourberies de Scapin".

En amateur de théâtre, il est logique que Louis Fronsac ait rencontré Molière et Savinien de Bergerac. Il est même venu en aide à ce dernier , en octobre et novembre 1647 , lorsqu'il fut accusé du meurtre d'un comédien qui l'avait vivement critiqué et menacé. Gaston de Tilly , Procureur du Roi , n'est pas du tout convaincu par les accusations qui pèsent sur Savinien de Bergerac. Louis Fronsac et Gaston vont tenter d'innocenter l'écrivain et se lancent à la recherche d'une mystérieuse "Confrérie de l'Index" qui aurait menacé l'écrivain , son dernier manuscrit étant jugé scandaleux ( Savinien de Bergerac a en effet écrit ce que de nos jours on appellerait des romans de science fiction ).

Cette nouvelle est l'occasion pour Jean d'Aillon de renseigner le lecteur sur le monde du théâtre de l'époque et la censure littéraire qui sévissait depuis le règne de François 1er. J'y est fait d'intéressantes découvertes sur l'architecture , avant d'être un grand magasin parisien , la Samaritaine était un bâtiment construit au début du 17ème siècle sur une arche du Pont-Neuf et abritait une pompe puissante qui puisait l'eau de la Seine avant de la distribuer au Louvre et aux Tuileries.

Pour faire éclater la vérité , Louis et Gaston vont devoir partir en expédition par une nuit sans lune et explorer de sinistres caves afin de confondre les membres secrets de la confrérie de l'Index. Finalement tout est bien qui finit bien , c'est l'expression la mieux appropriée pour un mariage qui va rassembler la plupart des gens de qualité du Royaume.

Dés le mois de décembre 1647 , il est possible de retrouver Louis Fronsac pour une nouvelle enquête, "Le secret de l'enclos du Temple" .

Partager cet article
Repost0

commentaires