Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 07:53
Jean - Christophe  DUCHON - DORIS

La mort s'habille en crinoline : la comtesse Virginia de Castiglione fut présentée le 29 janvier 1856 à l'empereur Napoléon 3 lors d'un bal donné aux Tuileries où la belle piémontaise est apparue dans une suberbe "robe à crinoline bleu azur , à double tunique et à volant en dentelle et en marabout bleu". Pas moins de huit mètres de circonférence ! La Castiglione sera la maîtresse de l'empereur pendant deux ans jusqu'à ce qu'elle soit répudiée car soupçonnée d'espionner pour l'unification de l'Italie.

Sept ans plus tard un cadavre est découvert dans Paris. Sa ressemblance avec la Castiglione est frappante. L'enquête est confiée à un jeune policier , beau et élégant , Dragan Vladeski , d'origine croate. Il est le fils de Janez Vladeski qui avait enquêté lors du congrès de Vienne en 1814 ( voir ici  http://mille-et-une-feuilles.over-blog.com/2014/11/jean-christophe-duchon-doris.html  ). Bientôt un deuxième cadavre est découvert , si ressemblant à la Castiglione qu'on a du mal à ne pas croire qu'il s'agisse de la belle italienne d'autant plus que la malheureuse qui a été égorgée , portait une robe à crinoline ...

Autant l'avouer , je n'ai accordé qu'un intérêt limité à l'enquête policière de Dragan Vladeski bientôt aidé par une jeune , belle et spontanée couturière. Mais le vocabulaire riche et le style fluide de l'auteur m'ont ravi. Le récit fait vivre pour le lecteur le monde de la couture et de la mode durant le second empire. Les gestes précis des petites mains qui coupent les tissus les plus nobles et les dentelles les plus fines , le travail des perruquiers , le choix et l'agencement des plumes importées de pays exotiques , font rêver le lecteur qui parfois croit entendre le cliquetis des aiguilles et des ciseaux et le froissement des étoffes. La visite des ateliers du couturier Charles Frederick Worth est un bonheur de découverte . C'est la naissance de la haute couture telle qu'on l'imagine actuellement qui nous est offerte. Pour les premiers défilés de mode , Worth fait appel à des sosies ; on dirait manequins de nos jours.

A cette époque , un nouvel art est sur le point de naître , la photographie que la Castiglione a beaucoup utilisée pour se faire connaître comme "la plus belle créature depuis le commencement du monde". Pierre - Louis Pierson fut son photographe attitré. La photo de couverture de ce roman aux éditions Julliard est d'ailleurs un portrait de Virginia de Castiglione photographié par Pierson.

Pour ne pas être en reste fâce à cette naissance du luxe , Paris s'embellit grâce aux gigantesques travaux entrepris par le baron Haussmann.

Bravo Monsieur Duchon - Doris pour ce roman élégant et raffiné !

Ce titre est annoncé chez 10 - 18 le 16 avril prochain.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mille et une histoires - dans histoire des 19 et 20èmes siècles
commenter cet article

commentaires