Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 06:01
François  LEBLOND

Le duc Albert de Broglie : cette biographie a été écrite entre-autre grâce aux mémoires d'Albert de Broglie ( 1821 - 1901 ). François Leblond a su limiter son livre à une portion , sans doute la plus influente , de la vie publique d'Albert de Broglie. Il en résulte un récit court ( 180 000 caractères , cela représente à peine 100 pages format A5 ), clair et suffisamment complet pour faire la connaissance du Second Empire et des débuts de la Troisième République dans les pas d'un homme politique lucide qui a habilement su gérer cette période charnière de notre Histoire pour inscrire définitivement la France dans la République.

Après un bref rappel du contexte historique dans lequel Albert de Broglie a vécu puis une évocation des étapes majeures qui ont jalonné sa vie , l'auteur s'attache tout particulièrement aux années 1827 à 1877 durant lesquelles il fut diplomate ( son ambassade au Vatican a par exemple marqué et renforcé ses idéaux catholiques ) , élu et Président du Conseil des Ministres à plusieurs reprises.

Durant la République de 1848 puis le Second Empire il se refuse à exercer des fonctions politiques. Le journalisme ( il écrit pour la revue "Le Correspondant" avant de la diriger ) lui permet de faire entendre sa voix et le prépare aux joutes futures qu'il mènera notamment contre Thiers.

La fin du Second Empire est marquée par un esprit d'ouverture de la gouvernance de la France. Alors qu'il avait été un farouche opposant à Napoléon 3 , Allbert de Broglie est approché par le premier ministre de l'époque mais refuse un poste d'ambassadeur . Auparavant ( en 1869 ) il avait connu deux échecs électoraux sans doute à cause de ses origines aristocratiques. Il participe cependant aux travaux de diverses commissions gouvernementales de réforme.

L'effondrement du Second Empire suite à la défaite de Sedan ( 2 septembre 1870 ) conduit à la proclammation de la Troisième République dés le 4 septembre. Thiers occupe le devant de la scène politique ( il sera Président de la République du 31 août 1871 au 24 mai 1873 ). Albert de Broglie est élu député lors des élections de 1871. Thiers le nomme ambassadeur à Londres , poste dont il démissionne au bout d'un an pour revenir à Paris. Il n'avait jamais cessé de sièger au Parlement , il devient même le leader de la droite. C'est une période d'instabilité ( Commune de Paris , tentative de restauration de la monarchie ), Albert de Broglie s'affirme comme conservateur , catholique et libéral , et milite pour l'adoption de nouvelles règles constitutionnelles. Son opposition nette et franche avec Thiers pousse ce dernier à la démission. Mac Mahon lui succède est Albert de Broglie est nommé Président du Conseil le 24 mai 1873 ( il le sera jusqu'au 18 mai 1874 ). Il fit adopter des textes de lois devant mieux garantir la continuité de l'Etat. Le mandat présidentiel est fixé à une durée de sept ans. Par contre il échoua lorsqu'il proposa la création d'une deuxième chambre dont les membres seraient élus différemment des députés. Il fut mis en minorité et démissionna mais il resta dans le cercle des proches du Président Mac Mahon.

Les négociations concernant cette deuxième chambre se poursuivent malgré tout et aboutissent aux lois constitutionnelles de février 1875 instituant le ... Sénat dont les membres sont élus par un collège de grands électeurs et dont seules les délibérations conjointes permettent les modifications de la Constitution. Des textes fixant précisément les pouvoirs du Président de la République sont également adoptés. La france entre définitivement dans la République. La constitution de 1875 vivra 65 ans et le lecteur prend conscience que bien des éléments impulsés par Albert de Broglie sont encore en vigueur de nos jours.

Albert de Broglie est rappelé à la Présidence du Conseil des Ministres le 17 mai 1877. Il travailla à asseoir sur des bases solides l'organisation du corps préfectoral afin d'assurer une continuité sans faille de l'Etat. Les élections d'octobre 1877 voient la victoire de la gauche . Albert de Broglie quitte ses fonctions le 19 novembre 1877 et laisse la place à un gouvernement de ... cohabitation. Il reste proche de Mac Mahon jusqu'à ce que celui-ci démissionne. Albert de Broglie restera sénateur et se consacrera à la présidence de la Compagnie de Saint-Gobain et il pourra y exercer son art du compromis intelligent et visionnaire.

Seul regret à la lecture de ce livre , les références chronologiques sont peu nombreuses ( plusieurs dates citées ci-dessus sont le fruit de mes recherches ). Mais cela ne gène pas la compréhension globale du récit et ne nuit pas à sa facilité de lecture. Et puis la réussite d'un livre passe aussi par la curiosité qu'il suscite.

L'auteur , François Leblond , est préfet de région honnoraire. Il est publié chez Librinova ( voir ici  http://www.librinova.com/shop/francois-leblond/le-duc-albert-de-broglie-1821-1901  ).

Partager cet article
Repost0

commentaires