Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

10 février 2018 6 10 /02 /février /2018 07:12
Frédéric  LENORMAND

Seules les femmes sont éternelles : l'agence de détective Barnett embauche. Pourtant les affaires vont mal, la première Guerre mondiale a été déclarée et à Paris plus de divorce, pas d'adultère, les hommes sont sur le front ! C'est Cecily Barnett qui dirige l'agence. Elle recherche un collaborateur pour relancer l'activité et trouver une grosse affaire susceptible de renflouer des caisses désespérément vides. Le monde des privés des romans noirs est respecté.

Ce collaborateur sera une collaboratrice, Louise Chandeleur dite Loulou. Garde-robe et épilation, rouge à lèvres, culotte à frous-frous : la robe fait la femme ! Un enquêteur expérimenté du 36, surnommé  "le Magicien" fait le détective ! Mais au 36, Loulou s'appelait ... Raymond Février.

Un habile policier travesti en femme pour échapper à la mobilisation, il fallait oser ( même s'il existe la vraie et tragique histoire de Paul Grappe ). Loulou et Cécily en détectives privées, difficile à croire mais sous la plume de Frédéric Lenormand tout devient possible. En quelques pages, ces deux personnages deviennent les plus sympathiques héroïnes. Ce duo est confronté à une affaire de chantage de plus en plus complexe et dangereuse et qui a pour enjeu un fils qui ne disait pas tout à sa mère envahissante.

Le monde des privés des romans noirs est respecté : Loulou détective en jupon, expérimenté et dynamique, à l'aise avec un verre à la main, que ce soit de Fernet-Branca pour faire féminin ou d'absynthe après un coup dur dans une banlieue populaire. Cécily est habile à déclencher les confidences des discrets domestiques de riches familles en buvant avec eux un thé ou un chocolat chaud.

Le monde des privés des romans noirs est respecté : il y a des durs, des malabars qui se comportent comme des goujats. Il y a des quartiers sombres, lugubres et dangereux. Il y a des maisons de jeux. Il y a aussi des gens riches dont les activités sont louches. Mais la France est en guerre, le front est tout proche de Paris, les femmes ont remplacé la main d'oeuvre masculine dans les usines d'armement du Bois de Vincennes, le premier étage du prestigieux Ritz est affecté aux soins des officiers blessés et puis il y a les gueules cassées et ceux qui sont indemnes physiquement mais avec une âme brisée.

Reconstitution historique rigoureuse et fiction habile, Frédéric Lenormand nous offre un roman pétillant comme une jeune et belle demoiselle. La lecture se fait le sourire aux lèvres sauf lorsque j'ai franchement rit comme lors de la visite de Loulou dans une salle de jeu où les mises sont des victuailles, restrictions et marché noir obligent. J'ai été souvent ému par cet hommage au courage et à l'émancipation des femmes.

Bibliographie de l'auteur http://mille-et-une-feuilles.over-blog.com/2016/08/frederic-lenormand.html 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires