Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

14 juin 2018 4 14 /06 /juin /2018 18:29
Romain SLOCOMBE

L'affaire Léon Sadorski : 1er avril 1942, Paris, une journée ordinaire commence pour l'inspecteur principal adjoint ( IPA ) Léon Sadorski des Renseignements Généraux. Il mène une vie rangée avec sa femme Yvette. C'est un flic zélé. Dans le Paris occupé de 1942, zélé signifie traquer les gaullistes, les communistes, les étrangers en situation irrégulière et les juifs. Il n'y a pas encore de rafles à proprement parler mais des contrôles surprises. Des contrôles, Sadorski en use et abuse avec enthousiasme.  Et il n'hésite pas même si ses soupçons ne reposent sur aucune réalité tangible. Seul le résultat compte : internement au minimum et encore mieux inscription sur une liste allemande d'otages à fusiller. Et si en plus il peut arrondir ses fins de mois, il le fait avec empressement.

Le zélé IPA Léon Sadorski ne s'attendait pas à être convoqué par la Gestapo. Il se retrouve dans la peau d'un suspect, convoqué à Berlin pour rendre des comptes ! Interrogatoires, internement, privations. Sadorski subit ce qu'il réservait à ses victimes. Qu'a t-il fait pour déplaire à l'occupant ? Les accusation d'espionnage sont erronées, il en est persuadé. Il ne peut tout de même pas être condamné à mort ?

Bienvenue dans le Paris occupé de 1942 ! Ce roman de Romain Slocombe est comme une photo en noir et blanc, un portrait sans concession de la collaboration  et de l'atmosphère délétère de cette époque. Documents d'archive jalonnent le récit, une riche bibliographie renforce le sérieux du récit. Sadorski obéit aux ordres. Les ordres sont les ordres et l'ordre public est menacée.

De retour à Paris l'IPA Sadorski reprend le travail avec un courage décuplé comme pour se venger de ce qu'il a subit à Berlin, il va traquer encore et encore et puis il a une mission précise qui lui a été confiée par les allemands, retrouver une de ses anciennes maîtresses soupçonnée d'être une espionne communiste. Et comme Sadorski est un flic zélé qui a du flair, il va aussi enquêter sur le meurtre de Yolande Metzger. Metzger est un nom qui fait juif et assassiner par balles une juive, ce n'est pas normal.

Suivre les enquêtes de Sadorski, c'est inévitablement revenir à l'Histoire du moment. C'est parcourir Paris occupé, c'est comme regarder un vieux film en noir et blanc. Le jour c'est une population parisienne qui tente de survivre aux privations, traquée violemment par l'occupant et plus insidieusement par le "service Lauriston". Mais Paris vit aussi la nuit, dans les boîtes de nuit où se mêlent mafia corse, trafiquants de drogues ( à l'époque opium ou morphine ), officiers allemands et les personnalités du Tout-Paris. Des noms célèbres sont évoqués et interrogent : Tino Rossi, Vivianne Romance, Maurice Chevalier ... C'est la réalité historique qui dérange et invite à ne pas oublier.

Le comportement de l'IPA Léon Sadorski met mal à l'aise et ce n'est certainement pas fini quand on le voit tisser sa toile maléfique autour de la jeune et innocente Julie. Il faut s'attendre à tout avec un tel personnage que ses collègues surnomment Sado ... Il fallait oser le mettre en scène, Romain Slocombe l'a fait et très bien réussi.

Bibliographie de Romain Slocombe http://mille-et-une-feuilles.over-blog.com/2018/05/romain-slocombe.html

 

Romain SLOCOMBE
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Un vraiment bon bouquin, avec des moments très éprouvants (notamment la dénonciation tellement arbitraire dans les geôles allemandes !)
Je vois que nous avons été troublés tous les deux par les noms qui apparaissent dans le Paris de la nuit....
Je m'attaque au tome 2 dans le courant de la semaine prochaine ;)
Répondre
1
Dans le tome 2 il y a bien d'autres noms troublants. Bonne lecture