Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

22 avril 2019 1 22 /04 /avril /2019 05:29

Pascal CHABAUD enseigne l'Histoire dans la région de Clermont-Ferrand.

Mort d'un sénateur est son premier roman. Il a choisit pour cadre l'été 1940, le régime de Vichy dicte alors une politique destinée à plaire à l'occupant nazi.

Pascal  CHABAUD

Mort d'un sénateur : ce sénateur, c'est Etienne Ferrand retrouvé mort, le crâne défoncé, dans un modeste hôtel de Clermont-Ferrand le 12 juillet 1940. Le 10 juillet l'Assemblée Nationale a donné "tout pouvoir au gouvernement de la République, sous l'autorité et la signature du maréchal Pétain, à l'effet de promulguer par un ou plusieurs actes, une nouvelle constitution de l'Etat français". Tout le roman est ponctué d'extraits de documents officiels de l'époque qui permettent de revivre ce que fut l'été 1940, une tragédie pour la démocratie en même temps que l'installation de l'occupant nazi en France.

L'assassinat du sénateur Ferrand est-il un acte politique ? Il n'aurait pas hésité à s'opposer à l'Etat français dont la capitale n'est qu'à cinquante kilomètres, à Vichy. Le jeune inspecteur Joseph Dumont de la sixième brigade mobile de Clermont devine que son enquête sera délicate. Le contexte politique est en train de changer, les frontières entre le bien et le mal sont bouleversées. La vie personnelle de Joseph a également été brisée par un drame personnel.

La première partie ( juillet 1940 ) du roman offre au lecteur des portraits approfondis des principaux personnages, dans leur quotidien ce qui est prétexte à illustrer un contexte historique dramatique pour la France. L'auteur y mêle habilement une enquête et des procédures solides, détaillées comme il faut avec des indices formels que la scientifique, désormais reconnue pour son efficacité, met en évidence.

Dans la deuxième partie ( août 1940 ) place à l'enquête avec des filatures et de l'action. Des trahisons provoquent des rebondissements. Des révélations surprises offrent de nouvelles pistes aux enquêteurs. L'auteur élargit habilement le volet historique, Joseph se rend à Paris pour les besoins de l'enquête. La capitale est en zone occupée, les troupes allemandes sont omniprésentes, le rationnement sévit. L'extrême droite renait et choisit son camp. Joseph est progressivement entraîné vers ce qui pourrait bien être une affaire d'espionnage industriel.

Ce premier roman de Pascal Chabaud est une belle réussite. L'enquête policière mise en scène est rigoureuse et pleine de suspense. Le contexte des mois de juillet et août 1940 est approfondi et instructif. L'inspecteur Joseph Dumont est un personnage attachant et on a envi de découvrir son avenir. Vous voyez où je veux en venir, une suite serait bienvenue...

 

Couverture version mai 2018 - Éditions De Borée

Couverture version mai 2018 - Éditions De Borée

Partager cet article
Repost0

commentaires