Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 04:48
Eric PLAMONDON

Eric Plamondon est né au Québec en 1969 et a étudié la littérature et le journalisme. "Taqawan" est son cinquième roman publié en France en janvier 2018 chez Quidam éditeur.

Site officiel d'Eric Plamondon ICI

Eric PLAMONDON

Taqawan : le 11 juin 1981 dans un coin du Québec appelé Gaspésie et situé entre le fleuve Saint-Laurent et la rivière Ristigouche qui marque la frontière avec le Nouveau-Brunswick, commença la guerre du saumon. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi les indiens Mi'gmaq sont-ils entrés en conflit contre le gouvernement de la province de Québec ? Pour expliquer et pour nous faire revivre cette révolte, Eric Plamondon offre au lecteur un kaléidoscope historico-policier exceptionnel. C'est un roman court ( environ 200 pages ) qui aborde une multitude de sujets pour comprendre et avec un fil conducteur ( la terrible agression subie par Océane le jour de ses quinze ans ) pour illustrer. Un roman noir éclairé par l'Histoire.

L'Histoire de cette région n'a pas commencé avec Jacques Cartier ni même avec les Vikings, avant il y avait les Mi'gmaq, des nomades arrivés par le détroit de Béring. L'arrivée des européens, colonisation ou génocide ?

"On parle désormais de génocide par tuerie interposée. Dans l'Ouest, l'homme blanc a réussi à éliminer les indiens en éliminant les bisons. Dans l'Est, il y avait les saumons. On les a pêchés à coup de barrage, de nasses et de filets jusqu'à l'épuisement des stocks".

Le saumon. Fascinant saumon. Il quitte les rivières âgé de trois ans pour rejoindre les eaux de l'océan. Après avoir parcouru des milliers de kilomètres, il retrouve sa rivière d'origine. On l'appelle alors taqawan.

Taqawan, c'est aussi le nom de tradition de William, un indien Mi'gmak solitaire qui va aider Yves Leclerc, ex-agent de conservation de la faune révolté par ce que l'on fait subir aux indiens, et l'institutrice française Caroline à protéger Océane. Jusqu'à ce que cette protection devienne une course sanglante. "Au Québec, on a tous du sang indien. Si c'est pas dans les veines, c'est sur les mains."

Hymne à la Nature. Hymne à une vie respectueuse de l'environnement. Hymne aux traditions ancestrales. Ce roman se lit d'une traite. Et on en ressort ému, bouleversé et blessé par le comportement humain envers d'autres humains. Avec des mots simples, des anecdotes ordinaires, des légendes où la tradition côtoie le surnaturel, l'auteur réussit sans plaidoyer partisan, à nous faire comprendre pourquoi, alors qu'au Québec on parle indépendance, un peuple s'est révolté, tout simplement pour vivre comme il avait toujours vécu, en harmonie avec la Nature et surtout en respectant le saumon.

 

Parution au Québec en 2017, Editions "Le Quartanier"

Parution au Québec en 2017, Editions "Le Quartanier"

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Merci pour ce bel avis.<br /> Inoubliable oui !
Répondre