Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

9 septembre 2019 1 09 /09 /septembre /2019 18:19
Laurent  DECAUX

Le Roi fol : la plume alerte de Laurent Decaux m'avait enchanté dans son premier roman "Le seigneur de Charny", un récit d'aventures médiévales ( voir ICI ). Souvenez-vous, la famille de Charny, propriétaire du Saint-Suaire, y avait côtoyé le roi Charles VI, c'était en 1382. Dans son deuxième roman Laurent Decaux fait de Charles VI son personnage central. Mais ce n'est pas une énième biographie sur la vie de ce Roi de France, c'est le récit d'un court épisode de son règne. Le lecteur ne sera pas déçu, l'aventure picaresque est toujours au rendez-vous, l'époque s'y prête bien. C'est aussi l'occasion de faire connaissance avec des personnages historiques hauts en couleur et de comprendre pourquoi Charles VI fut surnommé le Roi fol.

Après un bref rappel pour resituer le contexte, place à l'Histoire et aux histoires. Tout se déroule entre la fin du long hiver glacial et l'été caniculaire d'août 1392. Jeune le roi Charles VI avait su s'entourer de conseillers habiles pour redresser son Royaume. Bien lui en a pris car Charles VI ne décide rien, il rêve de croisades, imagine la Paix avec l'Angleterre, envisage de résoudre le schisme de l'Eglise mais ses réflexions ne mènent à rien. Ce Roi fait pitié. La vie dissolue de la Reine agace. Les rivalités entre les Grands du Royaume inquiètent. C'est un Moyen-Age décadent et spectaculaire que l'auteur met en scène. Cette mise en scène se traduit par des tableaux vivants, les armes s'entrechoquent dans une joute aux flambeaux, dans les cuisines une foule s'active sous les ordres du maître-queux Taillevent pour mitonner des festins. Le Moyen-Age est aussi complots, alliances secrètes et trahisons. On y assassine dans la pénombre des murailles. Le Roi va-t-il être entraîné dans une guerre contre le duc de Bretagne alors que sa raison défaille comme chez la reine Jeanne sa mère ?

Un tonalité épique souffle sur ce roman. Un vrai bonheur de récit d'aventures historiques, à la fois distrayant et instructif. Complots et suspense, trahisons et rebondissements rythment le récit. On apprend beaucoup, sur cette époque si éloignée, comme à suivre Paul et la jeune et belle Florie lors de leurs promenades amoureuses dans le Paris de l'époque. La profession de Paul promis à devenir imagier ( c'est à dire à la fois copiste, enlumineur et peintre sur pierre et sur bois ) préfigure la Renaissance.

Merci aux Editions XO   http://www.xoeditions.com/  et à Laurent Decaux pour sa sympathique dédicace.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires