Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 18:57
Rhys  Bowen  ( suite )

Son espionne royale et le mystère bavarois : on peut être petite-fille de la reine Victoria et faire des ménages ! Voilà à quoi en est réduite Georgiana ( dont les lecteurs ont fait connaissance ici ), ce qu'elle fait discrètement, parfois en se cachant, souvent en ayant recours au mensonge. Et puis le 7 juin 1932, la reine Mary l'appelle. Lady Georgiana a toute la confiance de la reine d'Angleterre, impératrice des Indes et de tout le tralala et lui confit des missions délicates. Comme l'indique le quatrième de couverture "elle doit héberger la princesse Hanneflore de Bavière et jouer les entremetteuses entre elle et le prince de Galles dans l'espoir que ce dernier se détoure de son amante américaine". Dans la pratique, cette mission se révèle presque annexe, un peu comme si l'auteure utilisait la liaison du futur Edouard VIII avec Wallis Simpson comme prétexte pour emmener le lecteur dans les coulisses de la hight society anglaise ...

La mission de Georgie n'est pas de tout repos. La princesse Hanni se révèle un personnage haut en couleur, effrontée et dépensière qui ne pense qu'à sortir et vivre dans l'insouciance comme les jeunes de son âge ( après dix années passées au couvent, je la comprend ). Et puis il y a sa dame de compagnie, personnage truculent dont l'apparition est épique et hilarante, je l'imagine parlant avec son accent germanique source de quiproquos ...

Il y a bien sûr une énigme policière habile, la visite de la princesse tourne au drame lorsqu'un militant communiste est assassiné dans le quartier malfamé de l'East End. Mais là encore ce n'est qu'une clé pour prendre le pouls de l'Europe du début des années 30 car recevoir une princesse bavaroise qui a croisé Herr Hitler n'est pas anodin tout comme évoquer la présence de communistes dans le paysage politique et économique de l'époque.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires