Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 16:48
Ludovic MANCHETTE  et  Christian NIEMIEC

Alabama 1963 : une plaisanterie de comptoir, Walt et Edwin ont passé une fausse petite annonce comme quoi leur pote Bud recherchait une femme de ménage. Et ça a marché, Adela s'est présentée chez Bud. Nous sommes en août 1963, à Birmingham, en Alabama. Adela Cobb est noire et Bud Larkin est blanc, agressif, grossier, sale, fainéant et alcoolique. Il est aussi un brin raciste mais cela ne dépare pas aux Etats-Unis à cette époque où la ségrégation raciale est inscrite dans la loi et les moeurs. 

Bud a été viré de la police et s'est reconverti en détective privé sans travail. Son quotidien se résume à whisky - bière, son appartement où il rentre bourré et son annexe le Grady's Bar où il retrouve ses potes Walt et Edwin, deux flics qui ne lui ont pas tourné le dos. Finalement, Adela et Bud tombent d'accord pour une séance de ménage le mercredi. L'univers de Bud a bien besoin d'un peu d'ordre et de nettoyage et Adela a absolument besoin de travailler pour élever ses trois enfants depuis qu'elle est veuve.  

1963 est une année d'espoir aux Etats-Unis, la communauté noire attend impatiemment que le président Kennedy traduisent enfin ses belles paroles électorales en actes et les auteurs ne manquent pas d'intégrer à leur récit des évènements marquant comme la Marche sur Washington du mercredi 28 août et le fameux discours de Martin Luther King et son "I have a dream". L'Histoire est primordiale dans ce roman pour bien rappeler le contexte tragique de cette époque américaine. A Birmingham on pouvait même assassiner des petites filles noires dans l'indifférence générale y compris celle de la police. Ce pourrait être un travail pour Bud le détective privé, les parents d'une victime l'ont même sollicité. Mais son enquête n'avance pas car Bud n'a pas le temps d'enquêter. Mais à sa décharge, ce n'est pas facile pour un blanc de questionner une communauté noire qui lui tourne systématiquement le dos. Alors il se fait accompagner par une secrétaire, évidemment c'est Adela, bien qu'elle ne sache ni lire ni écrire.

Avec l'Histoire, un soupçon de polar et le quotidien de gens ordinaires Ludovic Manchette et Christian Niemec façonnent un récit drôle et intelligent. Le contexte social pouvait privilégier le tragique, les auteurs ont fait le choix de l'amitié, de la tolérance et de la franche spontanéité, insister sur le ridicule plutôt que déployer un plaidoirie magistrale. 

J'ai adoré cet improbable duo, j'ai ri ( franchement il y a des moments d'anthologie ) et été ému à la fois ( notamment l'épilogue ). Encore une fois le polar permet à la perfection de relater l'état d'une société.

Partager cet article
Repost0

commentaires