Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

19 décembre 2020 6 19 /12 /décembre /2020 06:19
Romain SLOCOMBE  ( suite )

La Gestapo Sadorski : suite de la fresque historique consacrée à la seconde Guerre mondiale et à l'occupation, avec Léon Sadorski en guide ... sinistre ( voir troisième tome ICI ). Romain Slocombe décortique cette époque et propose au lecteur d'approfondir l'aspect Résistance armée à Paris et plus particulièrement l'implication communiste.

Nous sommes début octobre 1943, le colonel SS Julius Ritter a été exécuté par balles devant son domicile parisien le 28 septembre. Il supervisait le Service du travail obligatoire. Les attentats contre les dignitaires nazis se multiplient à Paris, alors il faut traquer les terroristes. L'inspecteur principal adjoint ( IPA ) Léon Sadorski de la 3ème section des Renseignements Généraux à la préfecture de police de Paris n'est pas censé enquêter sur les terroristes. Ce sont certainement des communistes mais c'est sûr il y a parmi eux des juifs et Sadorski sait les repérer. A la tête d'un petit groupe aussi efficace que criminel et n'ayant de compte à rendre qu'à la police secrète allemande, la Sipo-SD, l'IPA Sadorski confirme qu'il est un flic compétent. A de nombreuses reprises j'ai été emporté par ma lecture comme avec un excellent polar. Les filatures tiennent en haleine, la patience des enquêteurs est un véritable suspense, leur intuition peut être déterminante. Mais le contexte historique ramène brutalement à la réalité de l'époque comme les interrogatoires sous la torture.

Le récit de Romain Slocombe repose sur une documentation d'historien. Les rouages de la collaboration entre la police française, les gestapistes français et les autorités allemandes sont décortiqués. L'auteur renseigne également le lecteur sur l'organisation de la résistance communiste. Il insiste tout particulièrement sur la contribution des FTP-MOI, Francs-tireurs et partisans - Main-d'oeuvre immigrée et un de ses dirigeants Missak Manouchian.

Jamais la vie n'a été si difficile à Paris. Comment manger à sa faim ? Tout ça ne concerne pas l'inspecteur Sadorski, il sait profiter de toutes les situations. Lui, sa femme Yvette et la jeune Julie qu'il a mise enceinte, ne manquent de rien. Traquer les terros, les bolchos et en profiter pour s'enrichir, profiter des femmes surtout ! C'est la guerre mais il y a des familles riches à Paris, complaisantes vis-à-vis des nazis et elles vivent confortablement ( l'exemple du monde du cinéma est mis en avant ). Il y a aussi une vie festive et nocturne à Paris, le champagne coule à flots, on y danse sur Maurice Chevalier dans les bras de prostituées, les soldats de la Wehrmacht en permission entonnent Lili Marleen. 

Léon Sadorski vit dans la peau de multiples personnages, le flic, le salop, le profiteur, le menteur, le charmeur, le vrai et le faux père, le résistant inventé, le vrai et le faux gestapiste. Un imbroglio inextricable l'entraîne dans un engrenage fatal mais ce sera une autre histoire dans l'Histoire. 

Bibliographie de l'auteur ICI 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires