Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 15:42
                            Paul  DOHERTY  est  un  auteur  anglais  trés  prolifique  dont les  écrits  ,  principalement  des  romans  policiers  historiques  ,  se  déroulent  depuis  l'antiquité  jusqu'au  XIXème  siècle  !   Il  a  également  publié  sous  les  pseudonymes  de  Paul  HARDING  ,  C L  GRACE  et  Ann  DUKTHAS  .  Toute  son  oeuvre  n'est  pas  traduite  en  français .  Le  moyen  âge  anglais  est  l'époque  la  plus  fréquente  rencontrée  en  langue  française  ,  c'est  heureux  car  Paul  Charles  DOHERTY  est  professeur  d'histoire  médiévale  !  

                              Les  enquêtes  de  Hugh  CORBETT  sont  publiées  sous  le  nom  d'auteur  de  Paul  C.  DOHERTY  .  Le  héros  est  un  ancien  soldat  ,  blessé  en  protégeant  le  roi  Edouard  1er  ( règne  de  1272 à 1307 )  .  Il  est  alors  promu  clerc  à  la  Cour  Royale  de  Justice  et  le  roi  l'utilise  comme  agent  afin  de  renforcer  son  autorité  à  l'intérieur  de  son  royaume  mais  aussi  hors  des  frontières  anglaises .                                         
  •  Satan  à   St - Mary - le - Bow  :  début  1284 .                                                                                                                          Laurence  Duket  est  retrouvé  pendu  dans  l'église  de  St - Mary - le Bow  .  Hugh  Corbett  découvre  que cet  opposant  au  roi  ne  s'est  pas  suicidé  mais  a  été  assassiné  .  Aidé  par  Ranulf  qu'il  fait  libérer  de  prison  et qui  va  devenir  son  fidèle second  ,  Hugh  Corbett  découvre  et  met  fin  à  un  complot  ourdi  par  une  secte  commettant  crimes  et  sacrilèges .  C'est  une  bonne  première  enquête  ,  l'occasion   de  faire  connaissance  avec  des  personnages  récurrents  et  avec  la  fin  du  XIIIème  siècle  anglais.                                                                                                                                                                    
  •  La  couronne  dans  les  ténèbres  :  1286 .                                                                                                                                   Le  roi  d'Ecosse  Alexandre  III  meurt en  mai  1286 .  Hugh  Corbett  enquête  sur  la  mort  suspecte de  ce  roi  sans  héritier  et  doit  renseigner  le  roi  d'Angleterre  Edouard  1er  sur  la  situation  en  Ecosse  également  convoitée  par  la  France  de  Philippe  IV  Le  Bel  .  Ce  n'est  pas  la  meilleure  enquête  de  Corbett  :  il  n'y  a  sans  doute  pas une réelle  enigme  concernant la  mort  d'Alexandre  III  mais  un  décès  accidentel  .  C'est  cependant  l'occasion  de  découvrir  la  société  écossaise  de  l'époque.                                                                                                                                                                                                                              
  •   Un  espion  à  la  chancellerie : premier  semestre  1295.                                                                                                  Une  passionnante  ( mais  le  terme  est  sans doute insuffisant  )  aventure  de  Hugh  Corbett  dans  un  contexte  très  historique .  Philippe  IV  Le  Bel  occupe  militairement  la  Guyenne  dont  le  duc  est  Edouard 1er   roi  d'Angeterre .  Des  agents  de  renseignement  anglais  sont  assassinés  en  France , au  Pays  de  Galle et  en  Ecosse .  Un  traître  est  de  toute  évidence  dans  le  proche  entourage  du  souverain  anglais .  A  Londres  ,  à Paris et  au  Pays  de  Galle  ,  Hugh  Corbett mène  une  enquête  haletante  et  rencontre  sa  future  épouse  ,  la  princesse  galloise  Maeve Ap Llewellyn  .                                                   
Partager cet article
Repost0

commentaires