Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 05:44

 

759364-copie-1.jpg

 

     Premier ouvrage de la série présentée ici  Deryn LAKE .

 

     L'apothicaire de Londres :  Londres , mai et juin 1754 . John Rawlings , 23 ans , vient d'achever son apprentissage d'apothicaire. Son meilleur ami , Samuel Swann , a lui fini sa formation d'orfèvre . Pour fêter ces promotions , les deux amis se rendent aux Jardins de Vaux Hall également appelés ... Pleasure Gardens . Dans une ambiance musicale se côtoie tout le beau monde avide de réjouissances et de rencontres nocturnes . Dans l'obscurité d'une allée , John Rawlings trébuche sur le corps d'une belle jeune fille ; elle est morte étranglée. John Rawlings aurait pu être accusé du meurtre . A sa grande surprise , il se voit confier l'enquête par John Fielding . Ce magistrat , aveugle , dirige le Public Office . A la tête des Runners , regroupés en une compagnie appelée Bow Street Runners ancêtre de la police métropolitaine moderne , il accomplit un travail exceptionnel : l'ordre règne dans la capitale anglaise .

     Aidé par les conseils de son père adoptif , Sir Gabriel Kent , John Rawlings mène sa première enquête . Peu à peu , à l'occasion de la rencontre des différents protagonistes liés à la victime , une prostituée , le puzzle s'assemble , logiquement , tout en ménageant un suspense sur la personnalité de certains acteurs . Ce suspense dure jusqu'à la fin où on est surpris par l'identité du coupable .

     Le scénario se passe à Londres et dans les environs . L'auteur est très précise sur la situation des rues , des lieux-dits et des bâtiments . Si l'on veut approfondir sa connaissance de Londres au XVIIIème siècle ( c'est pour ainsi dire la seule allusion historique ) il faut se munir d'un plan de la ville pour ne pas s'y perdre et mieux retenir sa physionomie de l'époque .

     Par contre , à l'exception d'une course poursuite à la fin du livre , ce premier roman de la série se caractérise surtout par l'absence de scènes d'action : pas de filature ni de réels dangers pour l'enquêteur. La lecture reste cependant agréable d'autant plus qu'il s'agit d'un premier tome . J'attends donc un peu plus de dynamisme pour la suite et un peu plus de références historiques.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires