Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Découvrir l'Histoire en lisant
  • : Bibliographies , histoire , fiches de lecture , romans historiques , polar et romans noirs : mille et un auteurs , mille et une feuilles à lire , mille et une ... histoire !
  • Contact

Recherche

21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 05:59

 

 

895491889

 

     Voir la présentation des aventures et enquêtes du brigand Trois-Sueurs  ici   Jean d'AILLON .

 

     La fille du lieutenant de police : fin 1697 , Roque La Garde commande une troupe de batteurs d'estrade dans les armées de Louis XIV. Il agit en éclaireur pour trouver l'ennemi , connaître et mesurer ses faiblesses . Roque La Garde est surnommé Trois-Sueurs pour la peur et les sueurs ( froides ) qu'il suscite auprès des ennemis , ces sueurs précèdent ... la mort . Malgré d'excellents états de service , il est chassé de son régiment car il est de la réligion prétendument réformée . Il en est de même pour son oncle Pierre La Garde , dit Chiapacan . Ils rejoignent Oraison dans leur Provence natale . Sur leur chemin , ils portent secours à Nocolas de La Reynie ancien lieutenant de police de Paris et à sa fille Gabrielle .

     En 1698 , leurs retrouvailles avec la Provence sont tragiques . Les protestants de la région sont rançonnés par les dragons en vertu d'un ordre de réquisition de l'intendant des galères du port de Marseille . Les parents de Roque La Garde sont morts , sa soeur est prisonnière de Jacques La Flèche , capitaine des dragons . Le fils de son oncle , Jean La Garde , dit Esquinette , a été emmené aux galères . C'est dans ce contexte que Trois - Sueurs entre en résistance et se fait brigand pour retrouver sa soeur . La libération d'Esquinette s'annonce plus compliquée . Comment le retrouver parmi plus de dix mille galériens sous bonne garde ? La force parait bien illusoire , Trois Sueurs et Chiapacan vont devoir ruser .

     Cette première nouvelle permet de faire connaissance avec Trois Sueurs , sans doute héros le moins connu de Jean d'Aillon . La mise en scène est précise , parfaitement insérée dans l'Histoire de France . Ce premier récit constitue un socle solide pour comprendre et apprécier la suite de ses aventures .

     Les descriptions du quai aux galères de Marseille sont très détaillées et permettent de découvrir la destinée tragique des galériens ( la chiourme ) et le fonctionnement de cette unité navale royale .

 

     Cette nouvelle est publiée dans "Le captif au masque de fer" ( Editions JC Lattès ) . Une parution en livre de poche devrait voir le jour prochainement .

 

Partager cet article
Repost0

commentaires